03 juillet 2010

La Guilde Maudite

Bonsoir!

Je trouve un peu le temps d'écrire avant le week end, c'est cool. Tout d'abord merci pour les quelques commentaires que j'ai reçus, ils me font plaisir et me donnent envie de continuer. (Je dirais même plus, de "commenter" un nouveau chapitre d'autre chose. D'ailleurs pourquoi pas. J'avais pas trop de super idée ce soir, enfin si, mais je la réserve pour quand j'aurai décidé de ce que je vais écrire là, maintenant tout de suite.)

Donc bref, euh, je sais plus où j'en suis.

Ah oui. Donc le délire... ce serait que je prenne un autre bouquin, n'importe, que j'aime ou pas, et que je fasse encore le même exercice, pourquoi pas, ça ferait un concept récurrent original, youpi, je garde l'idée. Une Nana Qui Se Fait Chier, le blog où vous suivez en direct les idées de l'auteur. AWESOME!

Donc qu'est-ce que j'ai en réserve moi....

J'hésite entre un gros truc de fantasy bien cliché, ou un truc ancien, genre littérature bah... Ancienne, quoi, les trucs qu'on voit en cours, les Baudelaire les Proust... (ça a l'avantage de pas trop risquer au niveau copyright) Mais je me sens moins les couilles de taper sur un Proust que sur un pauvre auteur de Fantasy comme tant d'autres.... (Pis bon, Proust, j'trouve ça chiant. OUI, j'ose, mais d'abord c'est mon blog et j'ai pas envie de me taper du Proust.)

Ou alors mieux! Puisqu'on parle de Fantasy...

Je me livrerais bien à la rédaction d'un petit exercice de style. Genre extrait de roman Fantasy, vous savez ceux dont chaque cycle se compose de 11 tomes représentant les 11 phases lunaires d'une année elfique.

Je me demande sérieusement combien de personnes arrivent à lire ce genre de truc intégralement, je veux dire, merde! Jusqu'au bout quoi....

Enfin je dis ça mais j'avais quinze ans, j'étais la grosse fan de ce genre de trucs. Seigneur.
Donc je ne dis pas que toutes les œuvres fantasy sont clichées à mort, ni que c'est de la merde enfin bref, encore une fois (je vais devoir me dédouaner comme ça à chaque article railleur que je fais? Alors que c'est le principe de mon blog? Ça promet, bon sang!) je fais ça pour m'amuser et tant qu'à faire peut-être éventuellement amuser les autres.

Mon Dieu j'en écris de la merde.

Euh. Bref. Je disais donc, un truc-machin qui parodierait de la fantasy.
Je le rédige, et je le commenterai en même temps. En italique. Parce que l'italique c'est CHIC. Allez go.


~Le Cycle de la Guilde Maudite~

Ou comment bien faire comprendre au lecteur que ça va être 1/ LONG -le cycle- 2/ SERIEUX -attention! La GUILDE; ça rigole pas... et 3/ MYSTIQUE -Han la la regarde Kevin c'trop biennnn, y sont MAUDITS et touuuut!


Tome I: Le printemps de l'élu
Et en fait là, dans le titre, ben tout le Tome I (500 à 700 pages) est résumé en 5 mots.
En gros: Printemps= Jeunesse, Elu= le héros que vous aller suivre pendant 11 fois 700 pages, à travers toute sa life. Donc, dans ce tome: jeunesse du héros, enfance dans la rue, premiers faits d'armes, il manque de mourir au moins trois fois.)

 Ce matin-là, à l'aube, Khaloï (Faut un nom exotique complètement inventé qui puisse faire "fantasy" mais pas trop "dark" ou "gros bill", parce que c'est le héros tout jeune et faut quand même pouvoir s'identifier. Barkhümdzorg, par exemple, ça va pas, ça fait trop "méchant") se réveilla en sursaut. (ça c'est parce qu'il faut bien comprendre que ce jour-là ne sera pas comme les autres. Ça commence TOUJOURS par un jour pas comme les autres.)

Il savait que si Kharindar, son maître forgeron (Les héros de Fantasy ont beaucoup tendance à être de simples apprentis pour des métiers bidon, au début), l'avait convoqué de si bonne heure, c'était pour s'entretenir avec lui au sujet de l'armure sacrée de Barghul. (et hop, on insère un artefact quelconque qui va être l'objet d'au moins la première moitié du Tome I) Cette armure forgée jadis par son ancêtre Hrimdill (il n'y a JAMAIS assez de noms funky. JAMAIS. Plus y'en a mieux c'est. Pensez aussi à faire une généalogie complète et détaillée, histoire que le lecteur soit noyé dans les informations inutiles dès les premières pages) selon une technique secrète désormais oubliée, avait été aperçue dans la salle des trophées du château du comté de Frudithinn, voisin de celui d'Imendril, que Khaloï n'avait encore jamais quitté(Forcément, le héros est plus marrant si c'est un noob qui n'a jamais rien vu de la vie).

Les deux comtés étaient en paix, mais le Shmahl (N.B.: oubliez "roi", "maire", "gouverneur", "chah", "ministre" ou "chambellan", laissez parler votre créativité et remplacez les titres classiques par des mots inventés. Ça fera comme si vous aviez inventé de toutes pièces tout votre système hiérarchique, et ça sera fin classe.) du comté de Frudithinn était un homme vain, obtus et qui tenait par-dessus tout à ce qu'il appelait ses "trésors de guerre", bien qu'il n'eût jamais posé un pied sur un champ de bataille et que lui et les cinq générations le précédant avaient toujours régné sur un pays en paix. (en gros, ça va être un sombre connard qui voudra jamais lâcher l'armure. Des heures de fun en perspective pour notre héros)

Lorsque Khaloï arriva devant l'échoppe de son maître, ce dernier l'attendait de pied ferme. Un sourire rayonnait au milieu de sa barbe hirsute (c'est un forgeron, donc il a une barbe, un tablier en cuir, peut-être même un anneau à l'oreille et si vous êtes vraiment hardcore, un bras en ferraille) et son regard était empli d'espoir.

"Khaloï, mon enfant (votre héros est FORCEMENT orphelin, mais son maître sera FORCEMENT un père/une mère de substitution) j'ai bien failli t'attendre! Figure-toi que le Shmahl d'Imendril m'a accordé une audience. Nous allons peut-être enfin pouvoir nous mettre en quête de l'armure sacrée de Barghul, que détient le Shmahl du comté de Frudithinn!" (il y a tellement de noms et de gens à mémoriser, ne vous gênez pas pour répéter plusieurs fois les tenants et aboutissants de votre petit monde)

Khaloï quant à lui était moins enthousiaste (c'est un petit jeune, il est encore craintif, n'a jamais franchi les portes de son putain de village, et au final il ne sait pas trop s'il a vraiment envie de quitter sa petite life faite d'enclumes, de pièces de ferraille et de balades pépère dans les rues de sa cité), il ne se sentait pas prêt à affronter un tel destin.

"te rends-tu compte, Khaloï, que si je prends possession de cette armure, je détiendrai la technique de mes ancêtres; et je pourrai enfin reformer la Guilde de Shiblouk!" (mauvais plan mon gros! Oublie pas que le titre du truc, c'est la "guilde MAUDITE")

Quelles aventures attendent notre héros? La guilde va-t-elle être reformée? Survivront-ils aux hordes de Shlafons, aux armées d'Yfrunol, aux sauvages Xarxaras? Vont-ils parvenir à traverser les landes de Mörnill?
Savent-ils vraiment tout sur la Guilde? Quelle est cette malédiction? Pourquoi Kharindar n'arrive-t-il pas à se débarrasser de ses verrues aux pieds? Quelle est cette mystérieuse peuplade elfique qui cultive les feuilles de l'arbre magique du Savoir Sacré de Mehri-Hruanna? A quoi tournent les auteurs de Fantasy pour pondre une dizaine de tomes indigestes d'affilée?

Vous le saurez.... Probablement jamais. Moi, en tout cas je m'en tape, mais je me suis bien marrée en écrivant cette daube. D'ailleurs je suis sûre que ça ferait une bonne base de scénario pour un livre de ce genre. Je vais peut-être m'y mettre, tiens. Après tout, quinze tomes, c'est rien du tout!


Posté par Shlimbounette à 01:15 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur La Guilde Maudite

    haha pas grand chose à dire mais ton article m'a bien fait rire , c'est exactement ça.

    Posté par Hel, 14 juillet 2010 à 12:38 | | Répondre
  • Très amusant ! Et, malheureusement, réaliste : la très bonne fantasy, ça existe, mais les daubes clichées, ça foisonne pas mal !

    En tout cas, bien joué : le texte en lui-même et les commentaires glissés au milieu m'ont bien fait rire ! Et quelle inspiration pour les noms ! x)

    Posté par Ryuffine, 15 juillet 2010 à 00:02 | | Répondre
  • L O L

    Je suis tombée sur ton site via Ma-Bimbo (oui bon hein...) et j'en suis bien contente ! Je me suis bien poilée en lisant cet article ! Je kiffe le principe et ta façon d'écrire :p
    J'ai aussi aimé les petits références au Donjon de Naheulbeuk ! ^^ Bonne continuation, mam'zelle !

    Posté par Nim, 04 septembre 2010 à 19:41 | | Répondre
Nouveau commentaire